Une « Maison de l’Education » pour des petites filles en Casamance

Une « Maison de l’Education » pour des petites filles en Casamance

En 2014, l’association Futur au Présent a créé dans le quartier de Kandé à Ziguinchor, la capitale régionale de la Casamance, au sud-ouest du Sénégal, une « Maison de l’éducation » pour accueillir des petites filles de 6 à 12 ans, déscolarisées.

Dans cette région, la pauvreté de la population et l’instabilité chronique du territoire ont conduit à une forte augmentation du nombre d’enfants dans les rues, ayant quitté l’école en quête d’un travail d’appoint pour aider leur famille. Les filles se retrouvent souvent employées de maison. Véritables esclaves domestiques, ces « petites bonnes » constituent la face la moins visible du travail des enfants, laissant la voie libre aux pires abus.

Au Sénégal, pays classé 163e sur 187 selon l’indice de développement humain des Nations unies, une fille sur cinq serait en situation de travail précoce, tandis que d’autres suivraient la plupart du temps une scolarité sporadique et sortiraient du système scolaire, sans diplôme et avec une faible maîtrise de la langue.

Avec la « Maison de l’éducation », l’association Futur au Présent « extrait » les filles de chez leur employeur et leur permet de renouer avec une scolarité. En s’inspirant des méthodologies alternatives d’enseignement, à l’image des écoles Montessori, la « Maison de l’éducation » regroupe ses élèves en fonction du niveau et non de l’âge. Les séances sont adaptées au rythme de chacune et de sa capacité de concentration. Les nouvelles technologies sont également largement utilisées pour faciliter l’apprentissage.

En quelques mois, les résultats sont impressionnants puisque ces petites filles rattrapent toutes leur retard et sont prêtes à retourner sur les bancs de l’école.

La « Maison de l’éducation » continue alors de leur ouvrir ses portes le soir et le week-end pour l’aide aux devoirs, mais aussi pour des activités socio-éducatives. Et un soutien psycho-social est proposé à celles qui le souhaitent.

La Fondation ELLE accompagne depuis 2016 le développement de la « Maison de l’éducation », dont l’objectif sera de réussir, à fin 2017, le retour à l’école de près de 90 petites filles.

EN SAVOIR + SUR FUTUR AU PRESENT

donner

Retour